Deux lectures d’un canard latino

Les fêtes de Noël approchent et on ne sait jamais, dans le cas où vous voudriez offrir des romans traitant de l’homosexualité, voici deux romans qui ont bien plu à notre ami Canard, fraîchement rentré de Patagonie.

Un sang pareil au mien, de Jorge Marchant Lazcano, raconte l’histoire d’une famille entre 1950 et 2000. L’histoire se passe au Chili et aux Etats-Unis. Comment l’homosexualité se vit au Chili depuis 1950 ? En lisant ce livre, on arrive à se faire une idée précise. L’histoire est bien ficelée, on s’attache rapidement aux personnages. Un beau cadeau pour Noël…

Ne le dis à personne, de Jaime Bayly, raconte les différentes étapes de la jeunesse de Joaquín, qui découvre on homosexualité et apprend à la vivre dans un contexte difficile: le Pérou des années 80, une famille avec un père coureur de jupon militaire homophobe (rien que ça !) et une mère pieuse ultra-catholique… Un livre palpitant !

 

Publicités

Une réflexion sur “Deux lectures d’un canard latino

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s