A Noël, évitez le canard au rhum !

« En fait, je crois que parfois c’est plus simple d’être en colère que d’être triste », se dit Canard en sortant du cinéma MK2 Quai de Loire, où il venait de voir un film ô combien affligeant. Bientôt Noël, et il fallait qu’un réalisateur de ses deux vienne lui abattre le moral. Pas chic ! Quel navet ! Pourquoi ne peut-on avoir des comédies comme La Bûche, avec des acteurs sympathiques, une histoire tralalesque et des dialogues recherchés ?

Et Paris dans tout ça ? Où sont les lumières de Noël ? On se croirait à un enterrement tellement la nuit est noire. En plus, il fait un froid de canard !… Colère, colère, colère. Trois fois colère. La colère se décuple-t-elle pour autant ? Peut-on parler de courroux en ce cas ? Canard tergiversait. Sa cervelle bouillonnait comme dans une cocotte minute, et tout le monde sait qu’un canard en cocotte, c’est mauvais présage.

Notre ami Langlais s’installa à la terrasse du Point Ephémère et se laissa servir un chocolat chaud à l’orange, avec une pointe de rhum que lui administra la serveuse d’office en voyant sa moue de rechigneur. Savait-elle seulement qu’un canard fait des rêves hallucinogènes sous l’emprise du rhum ? Au pied d’une lampe chauffante à infra-rouges, Canard se crut soudain embroché dans le four d’un boucher. La palpitation lui fit sauter dans une autre rêvasserie. Il était à Nice, à moins que ce n’ait été au milieu d’une carrière de galets ?… Il sirotait un rhum orange, allongé dans un maillot de bain très old fashion. Son torse n’était plus fait de plumes imperméables mais bien de poils comme la plupart des hommes alentour. Sexy ? Pas selon lui ! Cauchemar ! « Pas touche à mes plumes, pas touche à mes plumes ! » se mit-il à hurler à tue-tête dans le bar, en se débattant tant bien que mal. Les voisins de table lui jetèrent un verre d’eau sur le bec pour le sortir de sa torpeur ! Canard était sauvé.

Quant à vous, si vous voyez ci-dessous une tête de canard et un corps d’homme, allez vite vous passer de l’eau sur la figure !…


Merci à sylvainj pour la première phrase de ce post, magnifique réflexion, et cette photo tralalesque à souhait !… et joyeux noël !

 

Publicités

3 réflexions sur “A Noël, évitez le canard au rhum !

  1. haaa ! Honneur d’être cité dans un post de canard langlais !
    Par contre on écrit « quant à vous » et pas « quand à vous » (tu pourras éditer mon commentaire après correction 😀 )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s