Canard essaye le prince de Galles

Les jours suivant le retour de Londuck, peu avant la nouvelle année, Canard Langlais vivait comme dans une bulle. Un soir, alors qu’il sortait des locaux de Canard+, il s’aventura sur le boulevard Haussmann. A peine sorti du métro, il se dit: « J’aime flâner sur les Grands Boulevards, y a tant de choses, tant de choses, tant de choses à voir !… » Ce texte ferait certainement une jolie chanson sur Paris, non ?

Revenons donc à nos moutons… à notre canard plus précisément. Notre ami Langlais fit valser les portes battantes des Galeries Farfouillette. Après s’être passé un coup de spray du fameux « Mâle » de Jean-Paul Gaultier, son flair légendaire – les canards ont un sacré flair – l’amena tout droit au rayon des vestes pour homme.

Stupeur et tremblement ! Devant lui, une magnifique veste doublée, intérieur violet, extérieur marron et la touche british: le motif Prince de Galles. Canard devait l’essayer. La couleur de la veste lui rappelait presque le plumage de son amant anglais le Duck de Westminsduck. Devant le miroir, au beau milieu du rayon, Canard se contempla. Il mit une main dans sa poche, prit une pose de star. Cette veste lui allait à ravir, didn’t it ?

Tandis qu’il ne pouvait décoller un oeil de ce miroir magique, il eut l’impression de voir un flash. Face à lui, plus à gauche, un photographe affublé d’un appareil photo à téléobjectif s’amusait à le prendre en photo.

– Qui va là ? dit Canard le ton interrogateur.

– Hey, Mister, je travaille pour la presse anglaise, pour The Sun, répondit le paparazzi.

– Oh my god… shit!

Canard avait de suite compris. Les journalistes de ce gossip n’allait pas l’épargner. Il allait lui aussi entrer au palmarès de cette feuille de choux acerbe qui fait jaser les passants désoeuvrés à Londuck. Pris de panique, il enleva la veste et quitta le grand magasin au pas de course.

Deux jours plus tard, The Sun sortit un nouvel exemplaire. Canard prit connaissance de la une par un collègue de Canard+. Le journal titrait: Après le Duck de Westminsduck, French Commissaire Magret essaye le Prince de Galles ! On voyait en dessous du titre une photo de Canard se contemplant dans la veste.

Canard crut sortir de ses gonds: « là, ça va vraiment trop loin. Ca me gave ! »

Canard n’était même pas saoulé, mais bien gavé. Or on sait à quel point il peut être fatal pour un canard d’être gavé… spécialement en période de fêtes.

Publicités

2 réflexions sur “Canard essaye le prince de Galles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s