Le Manifeste du Canard romantique

Canard en a sa claque des coups foireux.

Il avait revu Canard Zeouane à deux reprises. Au premier des deux rendez-vous, Zeouane lui avait fait part d’une relation sporadique qu’il entretenait avec un Duck de Londuck city. « Rien de très sérieux, nous nous voyons de temps en temps et c’est très bien comme ça », lui avait lâché Zeouane. Comment pouvait-il se complaire d’une telle relation ? Au deuxième rendez-vous, notre ami Langlais souhaita mieux comprendre où allait leur mener ces rencontres. « Ah, je n’ai peut-être pas été assez clair, commença Zeouane. On aurait pu se connaître une nuit de manière fugace, puis nous ne nous serions plus revus. Je suis content que nous puissions tisser une amitié comme ceci, finalement. » Une amitié ?

Canard Langlais était décontenancé. Il avait apporté de jolis gerberas au premier rendez-vous. Etait-ce chose commune entre amis ? Zeouane lui avait proposé d’aller au ciné avec lui. Là encore, un ami le lui aurait proposé autrement. Excédé, il dit à Zeouane:

– Tu me considères donc comme un ami, et lorsque tu m’as vu dans le métro, c’est l’unique chose que tu t’es dite: tiens, voilà quelqu’un que je dois aborder car ce pourrait être un bon ami ?
– Bien sûr que non. Il y a bel et bien une attirance physique. Mais je te l’ai dit, je ne veux pas m’engager. Je veux garder ma liberté.
– Et ton duck londuckien accepte cela, aussi ?
– Hmmm. C’est sans doute quelque chose dont je devrai lui parler prochainement…

Silence. Langlais se rendit compte à cet instant que Zeouane était en fait dans une situation ambiguë, qu’il dépréciait énormément ce type de personnes peu cohérentes. Le film Breakfast at Tiffany’s lui revînt à l’esprit. Une jeune femme qui croit perdre sa liberté en étant aimée, un jeune homme qui la convainc du contraire en une tirade d’une minute à la fin du film. La vie n’est pas un film. Canard Langlais, plutôt que d’entreprendre de convaincre Canard Zeouane que vivre à deux peut signifier plus de liberté, se cacha les yeux de ses plumes fatiguées et préféra lâcher prise. Canard Zeouane n’est pas fait pour lui. Canard Zeouane est encore un de ces anatinaes aux envies peu claires, aux concepts de vie farfelus.

Existe-t-il donc quelque part sur cette planète ne serait-ce qu’un seul canard aspirant à une vie normale – qu’il veuille être président de la République ou non ?

Comprenez donc, chers lecteurs. Si Canard Langlais est heureux, il n’empêche que Canard Langlais est lassé. Lassé de tous ces cas particuliers, de devoir comprendre les autres avant que les autres le comprennent. Stop carton ! « Vous l’aurez cherché », nous dit Canard aujourd’hui.

En ce jour solennel du 26 Août 2012, Canard Langlais écrit le Manifeste du Canard romantique.

Préambubulle

Nous, canards d’espèce anatinae, revendiquons le droit au romantisme. La douceur n’est pas réservée à nos plumes. La candeur n’est pas réservée aux loutres et autres lutrinaes. Le romantisme ainsi défini par les grands écrivains français et les tableaux de Caspar David Friedrich ne doit pas être une notion étrangère à notre mode de vie.

Article 1 

Le susdit mot romantisme se définit comme suit: chercher délibérément à créer une atmosphère propice à la romance lors de rendez-vous amoureux. Par exemple troquer un trottoir de boulevard parisien contre un quai de Seine près du Pont des Arts. Sera dit romantique tout canard sensible à l’effet escompté d’un tel troc.

 Article 2

Le congrès des Canards romantiques sera organisé pour la première fois le 29 septembre 2012 à l’université de Paris Coin-coin. Tous animaux acceptés. Ce congrès sera organisé à intervalles réguliers trimestriels. Le rôle du congrès est de mettre en avant le romantisme dans nos sociétés consuméristes post-modernes.

Article 3

Il semble bien que notre ami Langlais soit lancé dans une croisade pour le romantisme… Pourquoi pas nous ?

Publicités

5 réflexions sur “Le Manifeste du Canard romantique

  1. Oula, c’est une bien longue et difficile entreprise dans laquelle s’est lancé notre canard préféré. Mais qu’il se réjouisse, je suis sûre qu’il existe plein d’autre romanticoins 🙂
    On pourrait rajouter, en désordre :
    Les Canards romantiques se doivent se comporter dans un idéal d’honnêteté, de fidélité, et d’engagement.
    Mais les Canards romantiques ne restent « que » des Canards, ils sont aussi faillibles. Mais au moins ils partent sur de bonnes pattes 🙂

  2. J’ai toujours envié le Voyageur au-dessus de la mer de nuages. Il a une pose très classe.
    Le romantisme est une bonne réponse à apporter face au cynisme de notre époque. D’ailleurs je confirme l’atmosphère propice à la romance des quais: lors de notre premier rendez vous, mon copain et moi sommes allé le long des quais, à Bordeaux. Ça lui a fait beaucoup d’effet :D.
    Tout ça pour dire que nous sommes nombreux, le romantisme vaincra !

  3. Joli commentaire…

    Effectivement. J’imagine bien Canard Langlais tenant cette pose, le bec légèrement redressé, le derrière sortant de la redingote, un peu à la Balthazar Picsou 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s