Canard Langlais nouvelle effigie de Colverignon !

Colverignon, grande marque de prêt-à-porter, travaille de pair avec notre ami Langlais: la palme de Canard se retrouve désormais dans toute la marque !

Vous êtes fan de Canard Langlais ? N’attendez plus et allez vous procurer ce pull à son nom ! Dans la boutique du Faubourg St-Antoine, un mannequin à l’effigie de Langlais trône dans l’entrée de la boutique. Les lecteurs en conviendront, c’est encore une (belle) victoire de Canard !

 photo 1 photo 2

Publicités

Canard chez le photographe…

Canard est allé ce dimanche chez un dessinateur de renommée internationale, dans un village des Vosges. Paris – les Vosges and back en l’espace d’une journée ? Allez comprendre la géographie canardesque. Il faut dire qu’à vol d’oiseau, Paris – les Vosges, c’est peanuts ! Le dessinateur, Aurélien, fondateur d’« Aurélien et Cie », à l’origine une compagnie de gravures, créateur de vitrail et d’images d’Epinal, a réalisé un magnifique portrait de Canard. Regardez donc par vous-même !

Canard était habillé de sa marinière fétiche pour l’occasion. Il sortait tout juste de chez le coiffeur, son plumage était d’une douceur remarquable.

On connaît l’humilité légendaire des canards. Langlais aurait dit en recevant son portrait « oh !… mais c’est que je suis beau gosse, quand même ! »

Un pigeon voyageur est déjà en route pour remercier et couvrir de becs le dessinateur !

canardlanglais

Un canard pour la République !

Place de la République, aujourd’hui. Un attroupement de badauds venu profiter du nouveau pavé parisien. Quel espace en plein Paris ! C’est presque étrange. On ne sait où aller. Et pourtant si, une animation est plus amusante que les autres: celle où l’on peut écrire dans des bulles des mots en rapport « la République ou la place de la République ». Voici mon message (dessin @Sylvainj) pour tous (les concitoyens):

photo (1)

Canard du dimanche…

Alors que certains seront posés à une terrasse de café ce dimanche en train de lire leur canard, Canard Langlais ne lira pas ! Non, il supportera l’événement « Printemps des assoces », à l’espace des Blancs-Manteaux, dès 14h… et d’ailleurs il encourage le plus grand nombre d’entre vous, petits et grands canards, petites et grandes canes, à aller à ce salon pour y découvrir le milieu associatif LGBT. Alors, on se dit à dimanche ?

Canard a maintenant son café: le café du coin-coin !

Canard fait des groupies !… Connaissez-vous l’histoire de l’écrivain qui entend des enfants dans la rue réciter ses textes par coeur ? Quel plaisir pour cet auteur !

Figurez-vous que la même situation arriva au dessinateur officiel de Canard Langlais: rentrant l’esprit relaxé d’une soirée on ne peut plus « collante » et pour l’égalité, il tomba nez-à-nez, ou doit-on dire nez-à-bec ?… avec un de ses dessins dans la rue, sur le panneau d’un café ! Quelle coin-coincidence !!!

Le bar du Coin-Coin, qui fait partie de la Rotonde place Stalingrad, a utilisé l’image de notre ami Langlais à son insu… l’un des journalistes qui l’avait pris en photo aux galeries Farfouillette en train d’essayer son complet Prince-de-Galles aura su revendre ses clichés au prix fort. Quand on est un canard, de plus un canard stylé, ce genre d’histoire est finalement banal, non ?

Canard Langlais s’est rendu en personne dans ce bar, y a rencontré Canard Leviennois, inventeur du chocolat Leviennois, chocolat chaud à la crème fouettée et à la confiture d’abricot, dont la promotion n’est plus à faire dans le tout Paris. Après une discussion créative et débordante d’idées plus fun les unes que les autres, Leviennois pria notre ami Langlais de diriger la décoration et la programmation de ses bars et cafés parisiens. Langlais ayant démissionné quelques mois plus tôt de Canard +, accepta le deal.  Encore une victoire de Canard ? L’histoire nous le dira !…

photo (1)

photo

et @Sylvainj, merci !