Canard Langlais nouvelle effigie de Colverignon !

Colverignon, grande marque de prêt-à-porter, travaille de pair avec notre ami Langlais: la palme de Canard se retrouve désormais dans toute la marque !

Vous êtes fan de Canard Langlais ? N’attendez plus et allez vous procurer ce pull à son nom ! Dans la boutique du Faubourg St-Antoine, un mannequin à l’effigie de Langlais trône dans l’entrée de la boutique. Les lecteurs en conviendront, c’est encore une (belle) victoire de Canard !

 photo 1 photo 2

Publicités

Canard et Zac Efron pris en flag !!!

Notre ami Langlais avait-il besoin de cela alors qu’il démarrait à peine son nouveau job de reporter pour l’Agence France Canards ?

Il était descendu pour un photo shooting du magazine Têtu, dans un village provençal non loin de Gordes. A la fin de la séance, alors qu’il s’était posé au restaurant de son hôtel – Le Vieux Bistrot, dans le centre du village – il vit Zac Efron sortir d’une chambre, torse nu, t-shirt négligemment posé sur l’épaule, cigarillo au bec, les cheveux encore mouillés de la douche. Hi, dit Zac sur un ton coulant et dragueur en voyant Canard affalé sur la chaise. Canard ne tarda pas à se redresser et prendre une allure de canard décontracté, faisant d’amples gestes des ailes et laissant rouler sa nuque, feignant de se détendre. On aurait presque dit un mac. Quel kéké notre Canard, quand il le souhaite !

Zac s’approcha alors, le sourire aux lèvres. Wanna a cigarillo, Mister Langlais ? Canard fut surpris, déconcerté, abasourdi ! Comment Zac Efron, la star hollywoodienne, pouvait-elle connaître son nom ? Flottant comme dans un rêve, complètement étourdi, Canard ne sut répondre que: Voulez-vous coucher avec moi, ce soir ? Quelle folie ! Quelle fantaisie ! Zac eut le regard profond et tendre à la fois, ce fameux regard de tombeur qui fait crier tou(te)s les adolescent(e)s de L.A. How could I resist ? Les deux furent pris d’un fou rire et Langlais, cigarillo au bec à son tour, prit la main que lui tendait l’inestimable, l’imprenable, l’inaccessible. Les deux rejoignirent le coupé couleur rainbow de Zac et roulèrent vers Sanary, un village touristique très agréable du bord de la Méditerranée.

Sur place, alors qu’ils se promenaient sur un coin isolé de la Madrague, un paparazzi réussit à les surprendre ! La photo allait sûrement défier la chronique… Zac Efron et Canard Langlais pris en flag, aile dans la main, deux vrais amants ! Cela plairait sûrement à Voici, Gala et Paris Match ! Et pourquoi pas aux Gossip américains ! Notre Canard national allait-il donc devenir une vedette de renommée internationale ? Zac surpris à l’aile de Canard allait-il rester celui qui fait trembler garçons et filles sur son passage ?

canard balade 2

Canard chez les Grecs

Canard se promena dans un coin-coin de Paris connu surtout des anatinae: le quartier grec (différent du quartier lapin euh… latin, vous aviez compris !).

Un canard au bec grec l’aborda dans la rue:

« Je crois vous avoir aperçu l’autre soir au Crazy Duck. Vous aviez une des meilleures tables du cabaret. Vous êtes Canard…
– Langlais ! Je n’ai d’anglais que le nom, dit Canard enjoué.
– Monsieur Langlais, enchanté. Je suis Canard Lapollon, canard grec, comme vous vous en doutiez. »

Canard Lapollon avait des plumes bouclées, caractéristique fort rare chez les anatinae et donc d’autant plus exotique pour un canard comme Langlais. Son bec était légèrement courbé et il était habillé d’un grand tissu blanc. Une toge, dit Lapollon. Et ces chaussures, ces sortes de guêtres ? s’enquit de demander Langlais. Il s’agit de sandales grecques, mon cher !

Langlais était pour ainsi dire subjugué par ce bel Lapollon. Tout le monde connaît d’ailleurs l’expression en français « un bel Apollon » qui vient de cette histoire. Lapollon prit Canard sous son aile et l’emmena dans son atelier. Ah oui, j’oubliais de vous dire: Lapollon était sculpteur.

« Langlais, vous avez oune corps soublime ! dit Lapollon en prenant l’accent italien. Permettez-moi de vous scoulpter. »

Notre ami Langlais se laissa faire. Lapollon y prit beaucoup de plaisir. Et après quelques heures de dur labeur, ce sont de magnifiques sculptures de Canard qui sortirent de l’atelier. Vous en avez quelques exemples en photo ci-dessous !

IMG_8682

IMG_8681

Canard chez le photographe…

Canard est allé ce dimanche chez un dessinateur de renommée internationale, dans un village des Vosges. Paris – les Vosges and back en l’espace d’une journée ? Allez comprendre la géographie canardesque. Il faut dire qu’à vol d’oiseau, Paris – les Vosges, c’est peanuts ! Le dessinateur, Aurélien, fondateur d’« Aurélien et Cie », à l’origine une compagnie de gravures, créateur de vitrail et d’images d’Epinal, a réalisé un magnifique portrait de Canard. Regardez donc par vous-même !

Canard était habillé de sa marinière fétiche pour l’occasion. Il sortait tout juste de chez le coiffeur, son plumage était d’une douceur remarquable.

On connaît l’humilité légendaire des canards. Langlais aurait dit en recevant son portrait « oh !… mais c’est que je suis beau gosse, quand même ! »

Un pigeon voyageur est déjà en route pour remercier et couvrir de becs le dessinateur !

canardlanglais

Canard fête le mariage au Ruinart !

« Les amis, champagne ! », prévient Canard Leplumé. « Ce soir nous célébrons le mariage pour tous !… Trinquons !… »

Canard Langlais est invité à une soirée de son ami Leplumé. Voilà un an jour pour jour qu’une bouteille de champagne attendait d’être débouchée. C’est maintenant chose faite !… Magnifique lundi soir dans la liesse, l’ivresse et l’insouciance de la jeunesse.

photo (2)

Un canard pour la République !

Place de la République, aujourd’hui. Un attroupement de badauds venu profiter du nouveau pavé parisien. Quel espace en plein Paris ! C’est presque étrange. On ne sait où aller. Et pourtant si, une animation est plus amusante que les autres: celle où l’on peut écrire dans des bulles des mots en rapport « la République ou la place de la République ». Voici mon message (dessin @Sylvainj) pour tous (les concitoyens):

photo (1)